La chari’a est-elle toujours applicable ?

1269
0
Partager:

La tentative de discréditer la loi islamique appelé la charia n’est pas une nouvelle chose. La lutte entre la vérité (haqq) et le mensonge (batil) est une des lois universelles de la vie. Cette lutte se poursuit depuis les premiers hommes (souvenez-vous Habil et Kabil) et se poursuivra jusqu’à la fin des temps. Le milieu politique et les médias occidentaux ont l’audace de lancer des insultes sur la charia alors que les pays occidentaux sont ancrés dans la corruption politiqe, l’effondrement économique et la crise sociale. Allah swt ne dit-il pas :

« Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants. C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion en aient les associateurs. » [At-tawbah 32 – 33]

Et Il dit : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec aux de la meilleure façon. »  [s 16 : v 125]

Pour cela, nous devons être préparés à répondre à ce genre de choses, il faut acquérir le ‘ilm car en tant qu’ambassadeurs de l’Islam, nous devons être capable de défendre notre dîn.

L’une des critiques souvent avancées contre la charia est qu’elle n’est pas à jour, qu’elle est démodée, voire périmée.

L’Islam considère l’être humain comme composé d’instincts et de besoins et estime que les problèmes résultent de ces besoins. Donc l’homme est continuellement face a des problèmes pour satisfaire ces derniers.

Ce n’est pas l’homme qui change avec le passage du temps, mais ses circonstances matérielles telles que la technologie, qui se développe à travers l’activité scientifique continue.

Les besoins innés de l’homme, comme les exigences organiques de base, tels que le besoin de nourriture, de vêtements et d’abris ou les pulsions de base tels que la survie, de la justice et de la sécurité, restent les mêmes, ils ne changent pas avec le temps.

On ne peut pas dire non plus que des nouveaux besoins se sont manifestés. De nouvelles pensées et croyances peuvent se développer au fil du temps et émerger à différents moments de l’histoire humaine, mais celles-ci ne représentent pas un changement de la nature, de l’intellect ni des besoins naturels de l’homme.

Les textes islamiques sont venus s’adresser aux hommes et aux femmes en tant qu’êtres humains, et pas seulement aux individus vivant dans le septième siècle dans le désert d’Arabie. Les textes islamiques n’ont pas abordé l’humanité par rapport à un temps ou un endroit particulier. Les humains d’aujourd’hui sont les mêmes que ceux qui ont vécu il y a 1400 ans et continueront à être les mêmes hommes encore 1400 années après. Sans doute le monde d’aujourd’hui est radicalement différent de celui où l’Islam est apparu et a progressé. Les modes de vie des gens sont aujourd’hui différents de ceux d’il y a un siècle. Dans le passé, les gens vivaient dans des huttes et aujourd’hui, nous avons des gratte-ciel, mais nous avons encore besoin des maisons et des toits au-dessus de nos têtes. Dans le passé Muhammad (saw) envoyait des messagers à d’autres dirigeants à cheval tandis qu’aujourd’hui un message peut être envoyé par e-mail, messageries instantanée, fax ou SMS. Muhammad (saw) et ses compagnons ont combattu dans de nombreuses batailles en utilisant des chevaux, des arcs et des flèches. Aujourd’hui, des guerres sont encore menées, mais en utilisant les technologies « intelligente », les missiles de croisière et l’intelligence de satellites. Dans le passé, les musulmans ont appris l’astronomie afin qu’ils puissent localiser la Qibla partout où ils allaient alors qu’aujourd’hui, un IPhone fera la même chose.

Ceci illustre le fait que les êtres humains, en ce qui concerne leurs besoins, sont les mêmes et les problèmes qu’ils rencontrent n’ont pas changé. Tout changement que nous percevons est simplement un changement dans les outils ou les appareils que les humains utilisent pour résoudre leurs problèmes.

Le temps seul ne suffit donc pas à rendre invalide ou inapplicable une pensée, c’est parce que les idées ne sont jamais pour un temps spécifique. Pour mesurer la validité d’une pensée ou d’une loi il faut voir l’exactitude de la base de cette pensée ou cette loi, ainsi que la capacité pratique d’apporter réponses à toutes les questions relatives à réglementation des affaires de l’individu et de la société, quel que soit le temps, l’âge et le lieu.

Le retour à la philosophie,  l’art et la culture de la Grèce antique a été qualifié comme une renaissance au 16ème  siècle, en Europe.

La plupart des lois que nous trouvons aujourd’hui dans le monde occidental prend ses sources dans les écris anciens qui datent de trois millénaire qui sont toujours considérés comme valables aujourd’hui. Par exemple :

  • En Belgique, le droit privé repose principalement sur le droit romain.
  • La Déclaration des Droits ou Bill of Rights des Etats-Unis tire son influence et son inspiration de la Magna Carta de 1215.
  • Le Droit civil moderne a été développé sur la théorie de la responsabilité qui a ses origines dans le Droit romain.
  • La common Law (« droit commun »), (de l’anglo-normand « commune ley ») est un système bâti essentiellement sur le droit jurisprudentiel et prend ses sources du droit romain du Moyen-Âge. Aujourd’hui, il reste une source de la législation du Royaume-Uni ? Des Etats-Unis et du Canada.

De ce point de vue la démocratie serait certainement dépassée en raison de ses origines antiques

Puisque le système islamique résout tous les problèmes, il est toujours applicable et reste une source constante de solutions.

L’histoire a été témoin de la croissance exponentielle de la science, de la technologie, de la médecine dans le monde islamique lorsque la charia était appliquée, il s’agit d’une preuve claire de la propension de l’Islam pour résoudre les problèmes et d’encourager et a faire avancer l’homme.

Allah mentionne dans le Coran : « Nous avons fait descendre sur toi le Livre comme exposé explicite de tout chose, ainsi qu’un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans. »

Les déclarations des non-musulmans confirment encore ce point : historien, Robert Briffault dit dans (The Making of Humannity)

« La dette de notre science envers celle des Arabes ne consiste pas que de découvertes surprenantes ou théories révolutionnaires ; la science doit bien plus que cela à la culture arabe, elle lui doit l’existence. »

Partager: