Une analyse du hadith: Tels que vous êtes, tels que vous serez gouvernés

1068
0
Partager:

Ad-Daylami évoque dans son livre moesnad al firdaws sur l’autorité d’Abou Bakra le hadith suivant : « Tels que vous êtes, tels que vous serez gouvernés »

Ce hadith a donné à certains musulmans l’idée que l’oumma islamique est-elle même la cause des gouverneurs tyranniques et incapables qui gouvernent les territoires musulmans. Ils ignorent délors les crimes de ces gouverneurs parce qu’ils se concentrent sur les musulmans (les individus) qui seraient d’après eux à l’ origine de la misère.

Concernant le hadith:

L’imam As-Soeyoeti dit à propos de ce hadith: il est da’ief (faible)

As-Sakhawi dit sur l’isnad (la chaine de transmission) qu’on y trouve Yahya Bin Hasjim de Jounous Bin Ishaq que son père de son père d’Abou Bakra. As-Sakhawi dit au sujet de ce hadith qu’il y a une interruption dans la chaine de transmission et que le transmetteur Yahya bin Hasjim n’est pas fiable.

Imam Al-Fatani dit dans son livre Tazkirat al-Mawdoe’at: “dans la chaine de transmission se trouve une interruption et son narrateur est Yahya bin Hasjim et il a une chaine de transmission qui contient des inconnus.

Pour conclure Al-Albani a déclaré ce hadith da’ief dans son livre silsilaat al-hadiths ad-da’iefa.

Même si nous écartons le fait que le hadith n’est pas fiable, cela ne voudrais pas dire que les musulmans pourraient oublier les crimes des tyrans parce qu’ils en seraient à l’origine.

L’imam Al-Manawi a dit sur la signification de ce hadith dans son livre Fayd al-qadir sjarh djami’ al-kabir après avoir référé à ce qu’As-Sakhawi avait évoqué sur la fiabilité de ce hadith : «si vous avez de la taqwa (piété) envers Allah swt et craignez son châtiment, alors des gouverneurs seront placé sur vous qui Le swt craignent, et vice versa ». Comment pouvons-nous dire que nous avons de la taqwa (piété) si nous ignorons les crimes de ces tyrans envers les gens et envers l’islam ?

Il y a plusieurs versets et hadiths qui nous imposent, sans aucun doute, d’interdire le mounkar (le blâmable) et d’ordonner al-ma’rouf (le convenable). Comme la parole d’Allah swt :

  • « Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. » (sourate 2, v.104)

En ce qui concerne l’observation du mounkar (le blâmable) le messager saw a dit : « celui qui observe un mounkar qu’il utilise ses mains pour le changer. S’il n’y parvient pas qu’il se prononce contre le mounkar. Et s’il n’en est pas capable qu’il le rejette avec le cœur, et c’est le type le plus faible de la foi. » (Mouslim)

En plus, Allah swt nous éclairci que ne pas gouverner par l’islam, ne pas appliquer les solutions mais les mettrent de coté en faveur de ce qui est atteint par la raison humaine, est parmi le plus grand manakir(pluriel de mounkar) :

  • « Parmi les gens, il y a ceux qui disent: «Nous croyons en Allah et au Jour dernier!» tandis qu’en fait, ils n’y croient pas. (8) Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte. (9) Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, à cause de ce qu’ils mentaient. (10) Et quand on leurs dit: «Ne semez pas la corruption sur la terre», ils disent: «Au contraire nous ne sommes que des réformateurs!» (Sourate 2 , v. 8-11)
  • « Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont des injustes. » (Sourate 5 , v. 45)
  • « Que les gens de l’Evangile jugent d’après ce qu’Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers. » (sourate 5, v. 47)

De nouveau, comment pouvons-nous avoir de la taqwa (piété) lorsque nous ignorons les crimes des tyrans qui ne gouvernent pas par l’islam ?

La réalité est que le messager saw a dit: Allah ne punira point un peuple pour les actes de certains (individus) d’eux, jusqu’à ce que le peuple observe le mounkar en eux et qu’ils ne le changent point malgré qu’ils soient capables de le faire. Et s’ils ne changent pas le mounkar alors les gens seront châtiés ensemble en communauté avec le peu d’individus qui faisaient le mounkar. (Ahmed)

Ce hadith prouve que l’oumma doit s’exprimer contre les crimes des tyrans, la non-gouvernance par l’islam et les exploitations commis par eux. C’est une obligation, car Allah swt se prononça sur la récompense de s’exprimer sur le mounkar et sur le châtiment de celui qui l’ignore. Et le messager saw a dit sur ce noble devoir : « le plus grand sjahied (martyre) est Hamza, et l’homme qui prononce une parole véridique envers un gouverneur injuste et se fait tué pour cette raison. (Al-Hakim)

Les musulmans doivent se réaliser clairement cette affaire ! Les gouverneurs gouvernent le territoire, ils imposent les lois au gens, des lois qui devraient solutionner les problèmes des gens. Des lois qui donnent forme à la société. Lorsque les lois sont des lois de l’islam, ils proviennent d’Allah et ils pourront réellement résoudre les problèmes des gens, et la société sera réellement une société islamique. Mais si les lois ne sont pas les lois de l’islam ils n’apporteront point de solutions aux problèmes des gens. La société sera une société de koufr où vivent des musulmans. Si la législation mise en vigueur dans les territoires des musulmans ne provient pas de l’islam, comment pourrons les musulmans se tenir à la loi d’Allah swt ? N’est-ce pas le fond du sujet en islam ? De se soumettre à Allah, l’omnipotent, le créateur des cieux et de la terre ? Lorsque il n’y a pas de gouvernance par l’islam, les gens peuvent faire tous leurs efforts afin d’etre « bien ». Ils seront forcés par la réalité de la législation en place de suivre les législations du koufr. Etre « bien » ne se limitera qu’à un aspect étroit de la vie. C’est la réalité des territoires musulmans et ça a un impact énorme sur l’état actuel du monde entier.

Pour vivre en tant que “bon” musulmans il est absolument nécessaire que les musulmans s’expriment contre le mounkar et ordonne la ma’rouf (convenable). Qu’ils se prononcent contre les gouverneurs et leurs demandent des comptes lorsqu’ils commettent le plus grand manakir dont fait partie ne pas gouverner par l’islam. Et pour vivre en tant que bon musulmans l’application de la shari’a (législation) d’Allah swt est nécessaire sinon les musulmans devront vivre une grande partie de leur vie d’après le koufr dans une société formé par le koufr.

La question est donc, y-a-t-il une meilleure façon d’adorer Allah swt que de suivre Sa swt législation ? Donc en demandant des comptes aux gouverneurs, en ordonnant le convenable, interdisant le blâmable. Pendant que les gouverneurs avec leur législations de koufr empêchent les gens et leurs enlèvent la possibilité de suivre la législation d’Allah swt. En invitons les gens au message complet de l’islam et en œuvrant au retour à la vie islamique, peu importe les menaces des ennemies, n’est pas ce qui mène à l’agrément d’Allah ?

  • « Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront » (sourate 2, v.104)

Oemar bin Al-khattab dit sur ce verset: celui qui veut faire partie de cette communauté félicitée, qu’il remplisse la condition qu’Allah swt a placé dans ce verset.

 

Partager:

Leave a reply