L’identité islamique: La fermeté ath-thabaat

1469
0
Partager:

Il ne suffit pas d’avoir la distinction (attamayouz) et l’authenticité (almoutabaqa) afin de réaliser l’identité, il est nécessaire de toujours l’entretenir. Il lui faut de la stabilité et de la continuité, c.à.d.la necessité de la fermeté.

La fermeté et ce qu’elle comporte comme significations comme la stabilité, la durabilité, la continuité, l’assertivité et la résolution, n’est pas en conflit avec la dynamique. Elle ne signifie d’autant pas l’inertie, la stagnation, l’arrêt ou l’affaiblissement. Elle ne signifie pas non plus de délaisser l’ijtihad, l’innovation, l’ingéniosité et l’élévation intellectuelle.Elle signifie plutôt de se tenir aux éléments de distinction acquises par la pensée,  la continuité dans sa personnification (hamlihaa le porter /incarnation ?) et dans sa protection.

Afin de compléter les éléments réalisant l’identité du musulman, il doit se tenir fermement à l’islam, autant dans ses fondements qu’aux branches ; dans le credo et dans le système et cela peu importe le changement d’époque ou de lieu de même qu’il soit confronté a des pressions ou des compromis. Le Messager ﷺ était la cible de méfaits et d’actes blâmables mais a fait face à tout cela et était patient. Il fut aussi confronté à des compromis et des tentations, il les a tous rejeté et s’est tenu fermement en disant :

والله لو وضعوا الشمس في يمينى والقمر في يساري على أن أترك هذا الأمر حتى يظهره الله، أو أهلك فيه ما تركته

« Par Allah, s’ils devaient mettre le soleil dans ma main droite et la lune dans ma main gauche, afin que je délaisse cette affaire, je ne la délaisserai point jusqu’à ce qu’Allah donne la victoire à l’islam ou que je périsse sur ce sentier ». (Sira Ibn Hisham)

Egalement les compagnons, que la satisfaction dAllah soit avec eux, ont subi une grande épreuve en Abyssine, lorsqu’une délégation de quraysh est partie pour les rendre. Ils ont répondu, lorsque le Négus les interrogeait sur ce que l’islam dit à propos d’Isa Ibn Maryam (‘alayhi salaam):

نقول والله فيه ما قال الله سبحانه و تعالى و ما جاء به نبينا صلى الله عليه و سلم كائناً في ذلك ما هو كائن

« Par Allah, nous disons sur lui ﷺ ce qu’Allah a révélé et ce que notre Messager ﷺ nous a ramené » (rapporté par Ahmed dans son Mousnad). Ils sont restés ferme sur leur dine, ils n’ont rien changé et n’ont pas montré d’hypocrisie. Ils n’ont pas réfléchi aux conséquences, et ils ont satisfait Allah swt en prononçant la vérité, et Il swt était satisfait d’eux.

La fermeté, en tant qu’élément de l’identité islamique, est la conviction constante au crédo islamique et ses solutions, ses critères (maqayis), concepts (mafahiem) et valeurs (qiyam). C’est de s’y tenir stablement sans permettre de changements, de déformations ou de doutes. De ce point de vue c’est donc la fermeté dans la compréhension, le savoir, la conscience et la foi.

Allah swt a dit :

وَلَا تَتَّبِعۡ أَهۡوَآءَهُمۡ عَمَّا جَآءَكَ مِنَ ٱلۡحَقِّ‌ۚ لِكُلٍّ۬ جَعَلۡنَا مِنكُمۡ شِرۡعَةً۬ وَمِنۡهَاجً۬ا‌ۚ

Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t’est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. (S 3 : v 48)

وَلَا تَتَّبِعۡ أَهۡوَآءَهُمۡ وَٱحۡذَرۡهُمۡ أَن يَفۡتِنُوكَ عَنۢ بَعۡضِ مَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ إِلَيۡكَ‌ۖ

Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu’ils ne tentent de t’éloigner d’une partie de ce qu’Allah t’a révélé. (S 3 : v 49)

فَبَدَّلَ ٱلَّذِينَ ظَلَمُواْ قَوۡلاً غَيۡرَ ٱلَّذِى قِيلَ لَهُمۡ فَأَنزَلۡنَا عَلَى ٱلَّذِينَ ظَلَمُواْ رِجۡزً۬ا مِّنَ ٱلسَّمَآءِ بِمَا كَانُواْ يَفۡسُقُونَ

Mais, à ces paroles, les pervers en substituèrent d’autres, et pour les punir de leur fourberie Nous leur envoyâmes du ciel un châtiment avilissant. (s 2 : v 59)

وَإِذَا تُتۡلَىٰ عَلَيۡهِمۡ ءَايَاتُنَا بَيِّنَـٰتٍ۬‌ۙ قَالَ ٱلَّذِينَ لَا يَرۡجُونَ لِقَآءَنَا ٱئۡتِ بِقُرۡءَانٍ غَيۡرِ هَـٰذَآ أَوۡ بَدِّلۡهُ‌ۚ قُلۡ مَا يَكُونُ لِىٓ أَنۡ أُبَدِّلَهُ ۥ مِن تِلۡقَآىِٕ نَفۡسِىٓ‌ۖ إِنۡ أَتَّبِعُ إِلَّا مَا يُوحَىٰٓ إِلَىَّ‌ۖ إِنِّىٓ أَخَافُ إِنۡ عَصَيۡتُ رَبِّى عَذَابَ يَوۡمٍ عَظِيمٍ

Et quand leur sont récités Nos versets en toute clarté, ceux qui n’espèrent pas notre rencontre disent: «Apporte un Coran autre que celui-ci» ou bien «Change-le». Dis: «Il ne m’appartient pas de le changer de mon propre chef. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d’un jour terrible». (s10 : v15)

La fermeté signifie également de se tenir au mode de vie islamique, la continuité dans la pratique de l’islam et la mise en oeuvre dans la vie. Ceci en rendant le licite (alhalal) et l’illicite (alharam) le critère des actions dans toutes situations, époques et lieux. De ce point de vue , c’est la fermeté dans les actions, la pratique et la mise en œuvre. Allah swt dit :

ثُمَّ جَعَلۡنَـٰكَ عَلَىٰ شَرِيعَةٍ۬ مِّنَ ٱلۡأَمۡرِ فَٱتَّبِعۡهَا وَلَا تَتَّبِعۡ أَهۡوَآءَ ٱلَّذِينَ لَا يَعۡلَمُونَ

Puis Nous t’avons mis sur la voie de l’Ordre [une religion claire et parfaite]. Suis-la donc et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas. (s 45 : v 18)

مِّنَ ٱلۡمُؤۡمِنِينَ رِجَالٌ۬ صَدَقُواْ مَا عَـٰهَدُواْ ٱللَّهَ عَلَيۡهِ‌ۖ فَمِنۡهُم مَّن قَضَىٰ نَحۡبَهُ ۥ وَمِنۡہُم مَّن يَنتَظِرُ‌ۖ وَمَا بَدَّلُواْ تَبۡدِيلاً۬

Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah. Certains d’entre eux ont atteint leur fin, et d’autres attendent encore; et ils n’ont varié aucunement (dans leur engagement). (s 33 : v 23)

D’Abou Hazm il fut narré : j’ai entendu Sahl dire que le messager saw a dit: « Je serais le premier de vous à atteindre al-Hawd (le bassin), celui qui l’atteindra en boira, et celui qui en aura bu n’aura plus jamais soif. Et l’atteindra un peuple qui je connais et qui me connaissent, mais il y aura une séparation entre moi et eux. » Abou Hazm évoque qu’il a entendu dire  Al-Nou’man bin abi  ‘Ayyash apres que cette narration fut raconté : « as-tu entendu ceci de la part de Sahl ? » Sur lequel j’ai répondu: « oui ». Il a dit : j’étais témoin d’Abou Sa’ied al-Khoudri qui l’a complété avec : « Ils font partie de moi, il sera dit : tu ne sais pas ce qu’ils ont accomplie après toi. Sur lequel le messager saw va dire : « détruit sont-ils ceux qui ont altéré après moi ».

La fermeté est nécessaire afin de réaliser l’identité, car elle prouve une conviction encrée dans les spécificités de la distinction et de la conscientisation à son égard mais aussi de la détermination et de la persistance à s’y cramponner.  C’est pour cela que la fermeté est une caractéristique des croyants forts  dont la foi est ancrée dans les cœurs, dont les poitrines sont sous l’emprise de cette foi, qui afflue en eux comme le sang dans les vaisseaux (veines) sanguins. Le soupçon ne les séduit pas et la résistance ne les fait pas vaciller. Le manque de détermination est une caractéristique des faibles, ceux qui n’ont pas d’identité.

وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يَعۡبُدُ ٱللَّهَ عَلَىٰ حَرۡفٍ۬‌ۖ فَإِنۡ أَصَابَهُ ۥ خَيۡرٌ ٱطۡمَأَنَّ بِهِۦ‌ۖ وَإِنۡ أَصَابَتۡهُ فِتۡنَةٌ ٱنقَلَبَ عَلَىٰ وَجۡهِهِۦ خَسِرَ ٱلدُّنۡيَا وَٱلۡأَخِرَةَ‌ۚ ذَٲلِكَ هُوَ ٱلۡخُسۡرَانُ ٱلۡمُبِينُ

Il en est parmi les gens qui adorent Allah d’après les circonstances. S’il leur arrive un bien, ils s’en tranquillisent, et s’il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l’ici-bas et de l’au-delà. Telle est la perte évidente! (s 22 : v 11)

Parmi eux se trouve l’opportuniste qui suit tout crieur. Il n’a pas d’opinion à quoi se tenir, et pas de position auquel il appelle. Parmi eux,  il y en a qui a assumé une responsabilité qu’il ne peut porter. Il a rendu les choses difficiles pour lui et les autres. Lorsqu’il est éprouvé, il s’arrête à mi-chemin sans pouvoir avancer et sans pouvoir reculer. Il est comme un germe qui n’a pas fendu le sol et n’a pas de colonne vertébrale. Parmi eux se trouve l’hypocrite capricieux qui n’appartient ni à une catégorie, ni à l’autre.

Il fut narré par Mouslim que le Messager ﷺ a dit :

« lhypocrite est comme lagnelle qui hésite entre deux moutons, une fois elle poursuit lun et ensuite lautre »  et An-Nisaai a rajouté : « Elle ne sait pas lequel suivre »

La fermeté c’est la continuation d’une chose jusqu’à la mort, est l’un des éléments les plus importants de l’identité. Ceci est confirmé par Allah :

يَـٰٓأَيُّہَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ ٱتَّقُواْ ٱللَّهَ حَقَّ تُقَاتِهِۦ وَلَا تَمُوتُنَّ إِلَّا وَأَنتُم مُّسۡلِمُونَ

Ô les croyants! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission. (S3 : V 102)

Ceci fut confirmé par le Messager ﷺ:

إنّ العبد ليعمل فيما يرى النّاس عمل من أهل الجنة و إنه لمن أهل النار، و يعمل فيما يرى النّاس عمل أهل النار و هو من أهل الجنة، و إنما الأعمال بخواتمها

« Le serviteur accomplit ce que les gens aperçoivent comme les actions des gens du paradis pendant qu’il fait partie des gens de l’enfer, et il accomplit ce que les gens aperçoivent comme des actions de gens de l’enfer pendant qu’il est des gens du paradis, les actions ne valent que par leur aboutissement ». (rapporté par alboukhari a travers Sahl bin Sa’d al-Saa’di)

Partager:

Leave a reply